Rozenn Talec · NES?

En création
Première le vendredi 10 février 2023 à Amzer Nevez (Ploemeur, 56)

Au centre de l’espace une grande table de couture.
De grands rouleaux de papier.
Une vieille machine à coudre.
De l’encre.
Pour écrire la rencontre entre deux chanteuses à la gémellité troublante.
Pour faire résonner deux voix par delà l’espace et le temps.
Pour dessiner deux parcours de vie où s’entremêlent les questions de la trace, de l’émancipation et de la création.
Sur scène, l’artiste Rozenn Talec et ses complices nous invitent à un voyage théâtral poétique, sonore et musical délicat.

Récit & chant : Rozenn Talec
Interprète : Claire-Rose Barbier
Mise en scène : Thomas Cloarec
Scénographie : Nadège Renard
Dramaturgie : Maï Lincoln
Costumes : Nolwenn Faligot
Son : Gwenole Peaudecerf
Lumière : Adeline Mazaud
Production : Paker Prod

Co-Production : Amzer Nevez, La Fiselerie & Concarneau Cornouaille Agglomération.
Avec le soutien du ministère de la Culture au titre du plan de relance 2022.

NES ?

Croiser des chemins !

Rozenn Talec vit dans ses campagnes du Centre Bretagne, là où elle a grandi.
Elle nous livre aujourd’hui ses récits de vie, passions, obsessions et questionnements. Elle croise son chemin avec l’une des figures centre bretonne oubliée : Filomena Cadoret (1892-1923), morte il y a 100 ans.
C’est à cette croisée des chemins que s’inscrit le premier spectacle hybride théâtral et musical de Rozenn Talec :

  • Partir de ses intimes racines et de son héritage culturel, aller du dedans vers le dehors et peut être oser l’ailleurs. Un dialogue entre deux femmes se tisse à un siècle d’écart.
  • Perdurer la culture, la jeunesse, l’amour, un lieu de vie ?
  • Poser les questions qui touchent la profondeur, la base, la solidité d’un ancrage sur une terre d’ancêtres. Avoir le courage d’entendre ses réponses, de les assumer, s’assurer de sa juste place, dévoiler ses fondements, ses forces et ses envies.

Aujourd’hui, cette rencontre est une invitation à prendre le temps de briser les croyances d’époque en évoquant l’universalité des questionnements existentiels.