Ludjêr

Ludjêr [Un marché, une place, un parvis, une aire]

Le ludjêr est, en breton, cet endroit où les habitants passent et parfois restent, où ils se rencontrent, conversent, échangent, fabriquent, travaillent. Cet espace où se croisent et s’entrelacent les chemins, où se tissent les histoires.

 

Notre Ludjêr est un champs des possibles dans lequel nous explorons les mémoires, pétrissons l’inconscient et questionnons le présent. Une poésie brute, un objet sonore, un hommage à la musique du centre-Bretagne et à sa langue. Nous tentons de créer de nos propres mains un idiome musical au sein duquel nous explorons les mémoires, pétrissons l’inconscient et questionnons le présent.

 

De par notre attachement aux musiques populaires, au parler et chanter du Centre-Bretagne, il nous parait nécessaire de fabriquer un objet sonore où ces aspects essentiels sont traités comme matière brute, pour souligner une nouvelle fois l’intemporalité de ces chants et surtout rendre hommage aux interprètes femmes et hommes qui nous ont légué cet héritage.

 

Matière en évolution constante, que nous souhaitons nourrir de nos inspirations musicales libres et parfois inclassables, notre ludjêr est peuplé de gwerzioù du fond des âges, de noirceur comme de moments doux, de danses, de joies, de peines, d’événements formels ou de moments contemplatifs. Il se veut être un reflet de la vie.

Musiciens

Youenn Lange : chant
Thomas Felder : violon
Baptiste Grisel : claviers & effets
Olivier Pellan : percussions

 

Nouvelle création avec le soutien de :
Bretagne World Sound(s), de la Région Bretagne, de Spectacle Vivant en Bretagne et de l’ADAMI.